Vins Sud Ouest

Edition du 22/01/2019
 

Domaine Pichard

Top

Domaine PICHARD

Tradition et savoir faire


“Volontairement nous gardons les vins 4 à 5 ans dans nos chais avant de les mettre sur le marché, explique Jean Sentilles. Nous voulons qu’ils soient dégustés après quelques années de vieillissement, ils se goûtent bien mieux. Aujourd’hui ce sont les 2009, 2010, 2011 qui sont parfaits. Nous voulons éviter que les gens ne débouchent la bouteille trop tôt, nous nous appliquons à produire les meilleurs vins possibles. Nous œuvrons pour que notre Madiran donne du plaisir, soit apprécié à sa juste valeur, et ce n’est qu’après quelques années de vieillissement en bouteille, qu’il est le meilleur. La mode est de mettre très vite les vins sur le marché, mais un Madiran jeune a parfois les tanins un peu rugueux. Il faut laisser du temps au temps pour faire un bon Madiran, nous nous y employons. Notre Domaine couvre aujourd'hui 20 hectares, plantés en haut d'un coteau, versant sud, face aux Pyrénées. Le sol se compose d'argiles fines mélangées de galets roulés de quartz, quartzites et de lydiennes datant de l'aire quaternaire. Ceux-ci assurent un drainage optimal et restituent la chaleur pour aider à la maturation du raisin. L'encépagement de 30 ans de moyenne d'âge est composé de 60% de Tannat et 40% Cabernet franc et, pour le blanc, essentiellement de Petit Manseng. Depuis le millésime 2015, nos vins bénéficient du label bio. Ce passage de l'agriculture raisonnée à l'Agriculture Biologique marque notre attachement au respect de la nature et à l'environnement. A coté de nos Tannats très puissants, les Cabernets francs contribuent depuis l'origine du Domaine à l'originalité et à la complexité de nos vins. 2015 marque la mise sur le marché d'une cuvée qui leur est dédiée : Bouchy de Pichard, un vin profond, réglissé tout en finesse, un vrai régal dans la veine des plus grands. Nous sélectionnons chaque année deux cuvées en Madiran, à déguster ou à conserver de longues années, dont une Prestige. Enfin, nous présentons un Pacherenc doux, non liquoreux, frais et fruité, et un Pacherenc sec. Nos assemblages résultent de notre volonté de faire partager aux amateurs nos plaisirs de dégustation toujours renouvelés.”

   

Domaine Pichard

Jean Sentilles et Rod Cork

65700 Soublecause
Téléphone : 05 62 96 35 73

Email : pichard65@orange.fr

Site : www.vinsdusiecle.com/domainepichard




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château CROZE de PYS


“En 1773, Joseph Roche cultivait des vignes d'Auxerrois à Saint Médard Catus lieu-dit “Causse de Cahors”. C'était l'âge d'or du Cahors, le vignoble atteignait 4000 ha. Le Lot, qui était navigable à cette époque, permettait aux gabares de transporter les fûts jusqu'à Bordeaux d'où ils partaient pour l'Angleterre. En 1877, Auguste Roche vit toutes ses vignes complètement détruites par le Phylloxéra. Pour beaucoup de vignerons, ce fut l'exode mais il décida de rester. Son fils Ernest, marié à une fille de vigneron de Crayssac, décida de replanter de l'Auxerrois greffé sur un porte greffe américain résistant aux parasites, mais un malheur n'arrivant jamais seul, en 1956 les grandes gelées prirent le relais et détruisirent à leur tour de nombreuses parcelles. René ne se découragea pas et décida de reprendre en 1966 un vignoble abandonné situé sur la commune de Viré-sur-Lot : le Château Croze de Pys. Il va replanter Auxerrois, Merlot et Tannat. Sur ce terrain constitué d'une épaisse couche de gravier et de sable, l'Auxerrois va très vite exprimer le meilleur de lui-même. Œnologue de Bordeaux et après avoir dirigé pendant plusieurs années une entreprise vinicole, Jean décide en 1987 de poursuivre l'action de ses ancêtres et de développer le domaine.” Le vignoble, depuis janvier 2002, s'est engagé dans une démarche de certification dans le cadre du Référentiel QUALENVI (QUALité, ENvironnement, Vigneron, Indépendant). Le Cahors Prestige 2015 est de couleur pro- fonde, avec des nuances de violette et de réglisse, riche en matière, bien classique, structuré, avec ces notes très caractéristiques au palais de prune et de fumé, un vin riche et élégant, tout en bouche. Le Prestige 2014, avec ce nez complexe de groseille et d’humus, est un vin puissant et persistant, aux tanins harmonieux, alliant structure et velouté. Beau Cahors cuvée Révélation 2014, pur Malbec, raisins issus de sélection parcellaire dont le rendement est limité à 35 hl/ha, vendange égrappée, vinification en cuves Inox thermorégulées, 12 mois en fûts de chêne neufs, de couleur intense, au nez puissant marqué par des notes de fruits très mûrs (groseille, griotte) et de fumé, est dense et puissant en bouche. Quant au Cahors Tradition 2015, où s’entremêlent les fruits mûrs et l’humus, c’est un vin corsé, alliant rondeur et structure, finement tannique, tout en bouche.

François Drougard
Scea des Domaines Roche
46700 Viré-sur-Lot
Téléphone :05 65 21 30 13
Email : chateau-croze-de-pys@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaucrozedepys.com

Cru du PARADIS


Domaine fondé en 1918 par Albert Pemilhe, grand-père de Jacques Maumus. C’est l’un des plus anciens vignobles de Madiran et, depuis trois générations, ce sont des gênes d’amour et de passion qui se transmettent ici. Le vignoble de 27 ha s'étale sur les communes de Saint-Lanne et Madiran, sur des sols argilo-calcaires et gravettes avec une exposition sud-sud- ouest pour la majeure partie des parcelles. Très beau Madiran 2014, velouté, très parfumé, avec ces notes de sous-bois et de fruits mûrs (prune, myrtille), est d’une belle ampleur en bouche, un vin qui poursuit une fort belle évolution, tandis que le Madiran cuvée Paradilys 2014, plus rond, a des tanins soyeux et sent bon les fruits noirs, et s’associe, notamment, à une oie rôtie aux marrons ou une tourte au marcassin aux pruneaux. Superbe Madiran Réserve Royale 2010 (mis en bouteilles après un élevage de 3 ans, provenant de vieilles vignes à dominante de Tannat, macération longue), au nez dominé par la griotte et l’humus, de robe pourpre, est un vin de bouche puissante aux nuances de mûre et de cannelle. Beau Pacherenc-du-Vic-Bilh moelleux Réserve Royale 2013, 100% Petit Manseng, gras, complexe, allie nervosité et gras, un vin où la suavité se mêle à la distinction, aux notes florales subtiles, finement épicé, moelleux à souhait, de belle évolution, et se marie, lui, avec des coquilles Saint-Jacques à la béchamel ou une meringue aux amandes et au café, typé comme ce séduisant Pacherenc Tradition 2016, où s’entremêlent les fruits et le genêt,d’une belle harmonie, de bouche parfumée et franche.

Jacques Maumus

65700 Saint-Lanne
Téléphone :05 62 31 98 23
Email : cru.du.paradis@wanadoo.fr
Site personnel : www.madiran-cruduparadis.fr

Château GAUTOUL


Une magnifique chartreuse du plus pur style XVIIe siècle en parfait état de conservation et ayant gardé son authenticité, qui offre une vue imprenable sur le village de Puy-l'Evêque et sur le Lot. Son vignoble de 30 ha exposé plein sud est conduit en culture raisonnée. Eric et Claudine Swenden ont racheté le Château Gautoul en 1998. L’exploitation est certifiée en Haute Valeur Environnementale HVE, soit le niveau maximum de la certification du ministère de l’agriculture. Le terroir argilo-calcaire permet une parfaite maturité de l'Auxerrois et du Tannat, cépages typiques de l'appellation, adoucis par le Merlot. Les sols sont d’une diversité rare, principalement sédimentaires, nivelés par les alluvions des terrasses d’anciens cours d’eau. L’exploitation rassemble des sols avec pas moins de cinq caractéristiques majeures de granulométrie : limoneux, caillouteux, calcaire, argileux, siliceux. Thierry Mèze, le régisseur, nous confirme que pour le millésime 2017, l'année a été quantitativement catastrophique due au gel (seulement 10 hl/ha), mais le quota restant est qualitatif, et l'on retrouve la complexité, le fruité avec des pointes florales, la concentration. Sont mis en vente cette année les 2012, 2013, 2014 puis, en milieu d'année les 2015. Cette année, nous découvrirons le vin d'un nouveau Château qui jusqu'à présent n'était pas sur le marché : le Chateau de Meaux, un vin friand disponible en millésime 2014 puis 2015. Aucune similitude entre le Château Gautoul, élevé en futs de chêne et le Château de Meaux, plus gourmand. Une distinction cette année : HVE qui authentifie le plus haut niveau de la certification environnementale. Par ailleurs, le domaine se dirige vers le système agro-écologie. Superbe Cahors cuvée Prestige 2014, élevé en fûts de chêne, savoureux, riche et concentré, au bouquet intense et complexe où dominent le pruneau et les épices, de fort belle couleur, associant fruit et structure en finale. Le Cahors 2015 est de bouche pleine et riche, aux nuances complexes de fruits des bois, bien typé, ample, savoureux, où se décèle une jolie finale épicée au palais. Complexe, puissante, la cuvée Treasure 2012, aux senteurs de fruits cuits et d’humus, aux tanins denses, est un vin de bouche à la fois puissante, soyeuse et parfumée, de garde.

Propriétaire : Éric Swenden - Copropriétaire : Aimery de Padirac - Régisseur : T
Lieu-dit Meaux
46700 Puy-L’Évêque
Téléphone :05 65 30 84 17
Email : chateau.gautoul@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaugautoul.fr

CRU LAMOUROUX


Le Cru Lamouroux a été acheté en 1895 par l’arrière-grand-père de l’actuelle propriétaire, Mme Ziemek-Chigé. Ce très joli vignoble est situé sur des coteaux de terrain argilo-siliceux assez profonds avec des pentes exposées sud-sud-ouest, bien abritées du vent par des talwegs boisés, à une altitude de 300 m. Certaines vignes sont plantées sur des terrasses disposées en amphithéâtre. L’encépagement est constitué de 3,50 ha de Petit Manseng et de 1,77 ha de Gros Manseng, 0,51 ha de Cabernets franc et Sauvignon. Les vendanges se font par tris successifs. Les raisins, pour l’élaboration du Jurançon sec, sont récoltés à parfaite maturité vers le 30 octobre, alors que les vendanges surmûries pour le Jurançon débutent après le 15 novembre jusqu’à Noël. Les vendanges de raisin rouge débutent vers la 2e semaine d’octobre. La vinification fait l’objet de soins très attentifs (la pressée se fait à faible pression, grande maîtrise des températures…). Les vins sont ensuite élevés en cuves Inox pour les vins secs ou en barriques de chêne pour les autres. Certaines cuvées restent entre 1 an (cuvée Amélie-Jean) et 2 ans (cuvée Nathalie) en vieux fûts. Formidable Jurançon moelleux cuvée Amélie-Jean 2006, en hommage à leurs parents, pur Petit Manseng, issu de vignes sans désherbage, sans foulage, élevé durant une année en vieux fûts de chêne, au nez complexe et puissant, équilibré, au bouquet de petits fruits confits et de pain brioché, tout autant parfumé en bouche, d’une grande persistance, de grande évolution. Splendide Jurançon moelleux 2006 (80% Petit Manseng et 20% Gros Manseng), de bouche concentrée et d’une belle vinosité mais tout en fraîcheur, ample et suave, qui sent le pain grillé, les fleurs fraîches et la pêche jaune, de garde. Le Jurançon cuvée Pierre-Yves 2005 (récolté le plus tardivement, fin décembre, début janvier), la cueillette manuelle se fait exclusivement sur des pieds de Petit Manseng en exposition Sud avec une concentration de sucres pouvant atteindre 340 g/l. Vinification : 100% Petit Manseng, la maturation est suivie d’un repos stabilisateur en cuves Inox d’environ 2 ans. Cette cuvée est finalisée par un élevage de deux ans en barriques de chêne neutre), avec ces nuances où s'entremêlent les agrumes confits et la brioche, de bouche savoureuse, avec cette finale au palais dominée par le citron et le miel, de grande évolution. Cette cuvée se savoure entre 10 et 12°C, en apéritif, sur des escalopes de foie gras et poires poêlées, du Bleu de Bresse, un savarin au rhum, un gâteau aux amandes et aux abricots. Quant au Jurançon Traditionnel 2007, avec ces notes de fumé spécifiques, il associe la fraîcheur à l’élégance, de robe brillante et limpide, de bouche dense, très typé.

Famille Ziemek-Chigé
La Chapelle-de-Rousse
64110 Jurançon
Téléphone :05 59 21 74 41
Télécopie :05 59 21 74 41
Email : chige.jean@wanadoo.fr
Site : crulamouroux
Site personnel : www.crulamouroux.com


> Nos dégustations de la semaine

Château de ROUSSE


Vignoble de 10 ha, en terrasses, faisant face aux Pyrénées.  
On se fait plaisir avec le Jurançon cuvée Quatuor 2016,65% Gros Manseng, 10% Petit Manseng et 25% Courbu, élevage sur lies pendant 10 mois en fûts de chêne, très équilibré, typé, avec ces saveurs de coing et de pain brioché, suave comme il se doit, solide et gras, tout en bouche (9,50 €). Goûté aussi le Jurançon cuvée Sédution 2016, 100% Petit Manseng, élevage sur lies pendant 15 mois en fûts de chêne, au nez complexe et puissant, bien équilibré, au bouquet de petits fruits confits, tout autant parfumée en bouche, classique, d?une grande persistance (15,50 €). Remarquable Jurançon sec 2017, 100% Gros Manseng, élevage sur lie pendant 5 mois en cuves Inox, d?une belle persistance aromatique, à dominante de fruits frais (abricot) et d?amande, où l?on retrouve des notes de fleurs blanches, avec des nuances de poire au palais (9,50 €).

Marc et Olivier Labat
La Chapelle-de-Rousse
64110 Jurançon
Tél. : 05 59 21 75 08
Email : chateauderousse@wanadoo.fr


Château LAROQUE


Raisins de l?agriculture biologique et biodynamique certifiés par Ecocert et Demeter. Des vins quasi naturels, ils ne sont ni filtrés ni collés, seul additif : soufre gazeux à faible dose.
Beau Côtes-de-Bergerac 2012, élevé 8 mois en barriques d?un vin, au nez intense où s?entremêlent les fruits mûrs et l?humus, un vin bien corsé, alliant distinction et structure, finement tannique, tout en bouche, parfait sur une poule au pot du Périgord ou un rôti de magrets de canards (10 €). Le 2012 est de bouche pleine et riche, aux nuances complexes de fruits des bois, tout en bouche, où se décèle une jolie finale épicée au palais. Le 2011, d?une robe rouge cerise limpide, développe des arômes de cassis et de pivoine et une bouche fraîche aux tanins fondus, un vin qui demande une cuisine riche. 

Olivier Faurichon de la Bardonnie
941, route de Couin - Lieu-dit La Roque
24230 Saint-Antoine-de-Breuil
Tél. : 05 40 92 20 71 et 06 13 82 08 90
Email : domainedupossible@gmail.com


Domaine de SAINT-GUILHEM


Domaine viticole depuis 1738, Saint Guilhem le bien nommé doit son origine au comte de Toulouse Guillaume de Gellone qui fut canonisé en 1066 sous le nom de Saint Guilhem.
Voilà un beau Fronton cuvée Tradition 2016, 70% Négrette et 30% Syrah, avec 18 mois d?élevage en barriques de plus de 3 ans, de bouche riche, aux nuances de prune et d?humus, aux tanins équilibrés, tout en persistance, et poursuit sa belle évolution. Excellent Fronton cuvée Amadeus 2015, 50% Syrah et 50% Négrette, 24 mois d?élevage en barriques de plus de 3 ans, il est très équilibré, aux arômes d?épices, de fruits rouges cuits et de violette, aux tanins présents et soyeux à la fois. Très agréable Vin de France Rosé d?Emeraude 2017, un rosé de saignée composé de 25% Cabernet-Sauvignon, 25% Syrah et 50% Négrette. Vous trouverez aussi des Chambres d?hôtes sur place. 

Philippe et Esmeralda Laduguie
1 619, chemin de Saint-Guilhem
31620 Castelnau-d'Estrétefonds
Tél. : 05 61 82 12 09 et 06 85 20 54 18
Email : philippe.laduguie@orange.fr
www.domainesaintguilhem.com



> Les précédentes éditions

Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018

 



Château BARRÉJAT


Château VIEUX TOURON


Domaine de LAVAUR


Domaine COURÈGE-LONGUE


Château CROZE de PYS


Château BOURGUET


Cru du PARADIS


Château GAUTOUL


Domaine de LABARTHE


Château La CAMINADE


Domaine PICHARD


Château PAILLAS


Château BOVILA


Château NOZIÈRES


Domaine de POUYPARDIN



DOMAINE COMTE PERALDI


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


CHATEAU FABAS


CHATEAU MACQUIN


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


DOMAINE GOURON


MAISON MOLLEX


CHATEAU MONT REDON



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales